Rome

Affiche

Affiche

Dans les cours de Latin, notre professeur utilisait une méthode basé sur l’aprentissage progressive autour du quotidien d’une famille romaine. A chaque chapitre, nous apprenions les temps verbaux plus compliqués, de nouvelles expressions et un nouveau vocabulaire, tout en comprenant la vie au jour le jour en Rome. Voir la série Rome a été pour moi comme un retour aux cours, mais avec l’accent sur les aspects historiques et sur ces faits de la vie courante des romains. La série montre les coutumes des patriciens (citoyen romain, qui appartient à l’aristocratie), des plébéiens, des esclaves, des sénateurs.

Je n’ai assisté que à la première saison, quand Rome, la ville la plus riche et la plus importante au monde 400 ans après la fondation de la Repúblique, vit des disputes entre Pompée et César. On va de la chute de la République avec l’ascension de César jusqu’à son assassinat. Pendant se déroule la guerre entre eux (entre ceux qui veulent la République et les partisans de César, qui envisage dans ses mains un pouvoir totalitaire), on assiste à de scènes de violence, de sexe, de problèmes ménagers, de prière aux dieux, de vie sociale. Un des détails qui m’a plus fait réflechir a été la question de la réligion et des libertés individuelles. Certes, la liberté n’était accordé qu’aux citoyens, mais ils avaient une presque totale absence de moral réligieuse. Cela m’a fait penser en comment l’humanité a dû reculer dans certains aspects depuis le christianisme et la main de fer de l’église cathólique. En termes de sexualité, par exemple, tout qui était consideré naturel, divin, est devenu péché.

Titus et Vorenus

Titus et Vorenus

D’autres caractères de la série m’ont rappelé les histoires de la famille romaine de mon méthode de latin: la relation homme-femme dans le mariage, les rapports avec les esclaves, la Voie Appienne, les professions des plébéiens. Les décors, le scénario, les acteurs, tout est grand en Rome, ça n’étonne pas qu’elle ait été une des productions les plus coûteuses de la télé: US$ 100 millions par saison. Malgré des infidélités historiques, je trouve qu’il s’agit d’un des rares bons produits de la télé. En connaissant la vie quotidienne des romains, on comprend beaucoup de choses de nos jours. J’ai hâte de me mettre à la deuxième saison, même qu’il m’ont déjà dit que je ne trouverai pas mes deux personnages préférés: Titus Pullo et Lucius Vorenus, légionnaires de la 13ème.

Voici l’ouverture de la série que je trouve extrêmement bien faite.

Publicités

,

  1. #1 par Mariana le 28 juin 2009 - 5:37

    Puxa, dá mesmo vontade de ver! Às vezes me sinto um pouco fora do mundo com isso de nao ver nunca tv… enfim.
    Quanto à Roma, aqui, gente apaixonada por história faz festas com reconstituiçoes históricas bem rigorosas…
    http://aquinameuse.blogspot.com/search/label/Historia
    Aqui (dois últimos posts da lista) tem as fotos. bjs

  2. #2 par Helena le 28 juin 2009 - 6:01

    Oi Mariana! Olha, nós também não temos télé em casa, a gente viu toda a primeira temporada pela internet. Se tu tens uma boa conexão, dá pra ver sem problemas, dublado em francês 🙂
    O site é http://www.alloshowtv.com/series/details_s.php?id=344&cat=S&action=no

    Nossa, amei essa reconstituição que tu mostras no teu blog. Muito interessante essa ideia. É uma coisa feita todos os anos?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :